Le tambour chamanique,

portail de connexion à la terre et aux esprits de la nature

Le tambour est un des plus vieux instruments de l’histoire de l’humanité. Il était – et est encore aujourd’hui – utilisé à travers le monde par les chamanes et les guérisseurs pour entrer dans un état modifié de conscience et voyager par-delà le voile dans le monde des esprits.

 

Son rythme nous amène à nous connecter aux battements du coeur de la terre et du cosmos. En nous laissant porter par ses sons, une partie de notre esprit peut s’élever en dehors de la densité de la matière et se connecter à l’invisible, à nos guides, aux esprits de la nature, à nos ancêtres, aux peuples des étoiles.

 

Chaque tambour est un être vivant. Il possède sa propre énergie issue de l’esprit de l’animal dont la peau provient, de l’arbre dont est fait le cercle, de la conscience et l’intention placée lors de sa création, et de l’unique vibration qu’il apporte à ce monde. Il est un allié pour celui ou celle qui va faire vibrer sa peau.

 

J’ai eu l’immense plaisir de pouvoir construire mon propre tambour accompagnée d’Iris, une chamane et amie. L’énergie de mon tambour est un masculin ancré dans la terre et dans l’énergie du coeur.

Je l’utilise dans les soins individuels ainsi que dans les expériences collectives. Ses vibrations me permettent de me connecter à Gaïa, de sentir sa force, son soutien infaillible et de co-créer avec les esprits de la nature pour apporter de profonds nettoyages, purifications, et activations de l’énergie primaire et vitale.